La gingivite :

La gingivite signale sa maladie en saignant. Il ne faut surtout pas arrêter le brossage. Utilisez une brosse à dent à poil souple, du dentifrice, accentuez le brossage puis consultez votre dentiste pour un détartrage.

La parodontite :

C'est une maladie de la gencive appelée fréquemment «déchaussement».

La parodontite compte parmi les causes les plus fréquentes (avec les caries) de la chute des dents. Elle est le résultat d'une infection bactérienne (ces bactéries sont présentent dans la salive la plaque dentaire et le tartre) qui se forme entre la dent et la gencive. Des poches dites parodontales se créent dans lesquelles les bactéries s'accumulent et détruisent les tissus. Le ligament qui relie la dent à l'os est détruit. 

Si l'infection n'est pas traitée, les dents concernées ont tendance d'abord à se déchausser puis à tomber. Il est important de commencer par établir un diagnostic détaillé et précis, afin d'identifier d'abord les causes de la maladie pour pouvoir ensuite la combattre.

Qu'est ce que la plaque dentaire ?

C'est une couche invisible ou légèrement visible et molle, formée de bactéries et d'éléments décomposés, facile à enlever avec un simple brossage. Mais une fois durci cela se transforme en tartre.

Le tartre dentaire :

Le tartre dentaire est de la plaque dentaire minéralisée. 

Contrairement à la plaque dentaire, qui doit être éliminée régulièrement avec une bonne hygiène bucco-dentaire, le tartre ne peut plus être enlevé avec une brosse à dents. Il est enlevé chez le dentiste par un détartrage.

Formation. Le tartre se forme prioritairement au niveau de la face linguale (du côté de la langue) des incisives inférieures ; ensuite on peut l'observer sur la face vestibulaire (du côté de la joue) des premières molaires supérieures. Il se dépose plus rarement ailleurs, mais on peut parfois en observer sur toutes les dents. 

Il se forme plus ou moins vite selon les individus, en fonction de différents facteurs :

  • Qualité du brossage : mieux la plaque dentaire est éliminée, moins le tartre pourra se former.
  • Salive : Selon les variations de pH, le pouvoir tampon, la quantité, etc.
  • Tabac : Le tabac est néfaste pour le parodonte.

Le tartre est responsable des maladies parodontales : gingivite puis parodontite.

Le succès et la pérennité  des traitements prothétiques et implantaires sont directement liés à la bonne santé de vos gencives.

Le coût des traitement parodontaux : 

Seuls deux détartrages par an sont pris en charges pas la Sécurité Sociale. 

Les autres traitements parodontaux ( surfaçage, lambeaux …) ne sont pas pris en charge sauf par certaines mutuelles.

Il vous sera fourni un devis très détaillé que vous pourrez soumettre à votre complémentaire santé, afin de connaître la part des frais susceptible d’être prise en charge.